L’objectif ultime des frugalistes, c’est d’atteindre l’indépendance financière pour pouvoir partir à la retraite avant 40 ans. Pour atteindre cet objectif, il est indispensable d’établir une stratégie, qui va constituer en quelque sort une feuille de route : c’est ce que l’on appelle la philosophie d’investissement. Découvrez pourquoi et comment mettre en place une philosophie d’investissement.

Frugalisme : pourquoi mettre en place une stratégie d’investissement ?

La philosophie d’investissement est définie par Ben Carlson dans son livre Organizational Alpha. Il s’agit en quelque sorte d’une stratégie d’investissement : on va déterminer sa vision et établir une feuille de route qui va guider nos investissements. Ainsi, lorsque vous hésiterez entre deux investissements, votre philosophie d’investissement  vous guidera pour prendre la bonne décision en fonction de votre vision.

La philosophie d’investissement est très importante pour garder le cap. Si vous passez votre temps à changer de stratégie d’investissement, vous allez vous éparpiller et finalement, être moins efficace.

Comment déterminer sa philosophie d’investissement ?

Selon Charley Ellis dans son livre Winning the Loser’s Game, plusieurs approches sont possibles pour établir sa stratégie d’investissement. On peut soit travailler plus que les autres (ce qui est physiquement épuisant), soit être plus intelligent que les autres (ce qui est mentalement épuisant), soit rester rationnel. Miser sur la chance peut être une autre approche, mais plus risquée !

Sachant cela, il faut comprendre ce qui fait qu’une philosophie d’investissement est efficace. Une bonne stratégie d’investissement est simple et stable. Elle doit être adaptée à votre profil uniquement : vous n’allez donc pas la copier à quelqu’un. Par exemple, certaines personnes préfèrent investir au jour le jour, tandis que d’autres préfèrent le long terme. Certains frugalistes sont anxieux et ont besoin de se rassurer, tandis que d’autres n’hésitent pas à prendre des risques. Enfin, certaines personnes n’auront aucune difficulté à suivre l’actualité économique et à lire des rapports d’activité quotidiennement, tandis que d’autres préfèreront suivre un autre chemin, moins fastidieux et moins chronophage.

Une bonne philosophie d’investissement doit aussi intégrer un plan B : parfois, il sera tout simplement impossible de garder le cap.

Les deux étapes pour mettre en place une philosophie d’investissement

Pour mettre en place votre philosophie d’investissement, deux étapes sont particulièrement importantes. Ces deux étapes sont les mêmes que pour toute stratégie :

  1. Déterminer ses objectifs d’investissement
  2. Mettre au point un plan pour atteindre ces objectifs

Les objectifs doivent être précis et fixés dans un horizon temporel précis. Le temps nécessaire pour atteindre vos objectifs va en effet déterminer tout le plan de la philosophie d’investissement. Il dépend de plusieurs objectifs (votre âge, votre patience, votre situation actuelle, vos objectifs de rendement, le temps disponible pour investir et gérer ses investissements…), c’est pourquoi chaque frugaliste devra établir sa philosophie d’investissement sur mesure.

Quelques exemples de philosophies d’investissement

Voici quelques exemples de philosophies d’investissement possibles (attention, gardez en tête que ces exemples sont à adapter à votre profil d’investisseur et à votre profil de frugaliste !) :

  • La philosophie « buy and hold » qui consiste à acquérir des actifs puis à les conserver sur une longue période sans les modifier. L’objectif est de créer de la valeur à long terme et non à court terme. Cette stratégie peut être un bon point de départ pour les frugalistes les plus patients !
  • Le stock picking ou sélection d’actifs : cette stratégie consiste à analyser de manière précise les actifs dans lesquels vous allez investir. Vous pourrez ainsi aussi bien investir dans des actifs décotés (et attendre qu’ils atteignent à nouveau leur valeur intrinsèque) que sur des actifs « growth », qui présentent de bonnes perspectives de croissance. Un mix de ces deux stratégies est la stratégie GARP (growth at reasonable price). Cette philosophie d’investissement est dite active, par opposition à la gestion d’actifs passive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page