Le burn out et le bore out sont souvent confondus car leurs symptômes sont similaires : épuisement physique et mental, manque d’énergie, dépression ou anxiété, migraines, troubles du sommeil, troubles de la digestion, irritabilité, doute… Toutefois, burn out et bore out sont deux pathologies très différentes. On fait le point sur les causes du burn out et du bore out et comment les différencier.

Définition du burn out

Le burn out est la plus connue des pathologies du travail. Il s’agit d’un épuisement professionnel causé par un surmenage, une charge de travail trop importante ou une incapacité à décrocher du travail. Souvent, l’employé victime de burn out fournit énormément d’efforts mais son travail n’est pas reconnu. Pris entre une charge de travail difficile à gérer et un faible soutien, son estime de soi va alors diminuer, ce qui conduit au burn out.

Les symptômes du burn out sont très similaires à ceux d’une dépression (les deux sont d’ailleurs souvent confondus), et ils touchent aussi bien le domaine physique que psychique ou comportemental. Si le burn out n’est pas officiellement reconnu comme maladie professionnelle, il peut être considéré comme telle par la CPAM au cas par cas.

Définition du bore out

Le bore out se caractérise par les mêmes symptômes que le burn out, mais les causes sont inverses. En effet, le bore out n’est pas causé par un surmenage et le sentiment de ne plus pouvoir faire face, mais plutôt par un ennui profond au travail. Un travail répétitif et / ou ennuyeux, qui est en-dessous de ses qualifications et compétences, qui n’apporte aucun épanouissement professionnel ni aucun horizon d’évolution, est susceptible de conduire au bore out. Le travailleur qui manque de travail, manque de défis professionnels au quotidien, ou manque de direction et de but, va trouver que son travail n’a pas de sens et perdre son estime de soi. C’est ce qui conduit au bore out.

Le bore out, tout comme le burn out, est la preuve d’une réelle détresse psychologique et peut avoir des conséquences très graves (dépression, crises d’épilepsie, suicide). Cependant, tout comme le burn out, le bore out n’est pas non plus reconnu comme une maladie du travail.

Les différences entre burn out et bore out

La première différence entre burn out et bore out, ce sont les causes. Le bore out est principalement causé par l’environnement de travail, qui est peu stimulant, peu épanouissant, peu passionnant… En revanche, le burn out peut être causé par le tempérament du travailleur, qui est trop perfectionniste, qui ne parvient pas à déléguer, ou qui travaille trop pour avoir une promotion. Les victimes de bore out vont craquer à force de rester trop longtemps dans leur zone de confort et de ne pas se stimuler, un obstacle majeur au développement personnel et à l’épanouissement professionnel. En revanche, les victimes du burn out vont au contraire trop se stimuler, de manière constante, sans savoir se fixer des limites, jusqu’à être à bout de force.

Les personnes en burn out font passer leur travail avant toute chose : elles ont du mal à déconnecter ou à prendre de pauses. Le soir, en rentrant du travail, elles continuent à vérifier leurs emails professionnels. En revanche, les personnes en bore out ne veulent pas entendre parler de leur travail. 

Les personnes en burn out sont constamment surmenées et stressées ; tandis que les personnes en bore out recherchent au contraire des stimuli pour pouvoir se sortir de leur ennui et du sentiment de vide. Ou, pire, elles vont faire semblant de travailler pour ne pas perdre la face devant les collègues ou ne pas être mal vues par les responsables, sans oser demander du travail en plus. C’est souvent le manque de communication qui conduit au bore out, tandis que dans le cas du burn out, les personnes sont le plus souvent en déni et ne voient pas venir l’épuisement et le point de rupture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page